Publié le : 11 décembre 20194 mins de lecture

Les énergies renouvelables attirent de plus en plus de monde de nos jours. Ces énergies renouvelables, étant des solutions économiques et respectueuses de l’environnement, peuvent apporter beaucoup de gains grâce à la revente d’électricité, en plus de répondre aux besoins énergétiques d’un foyer. Il existe aussi aujourd’hui des aides installation d’énergies renouvelables pour les particuliers ou les entreprises.

Obtenir de l’aider auprès des collectivités

Même si elles sont très rares, il existe bel et bien des aides installation d’énergies renouvelables offertes par les collectivités en vue de faciliter le passage à l’énergie solaire. En ce qui concerne les énergies renouvelables, les collectivités ont évidemment des objectifs bien précis. Elles ont tout intérêt à ce que les personnes, qu’elles soient physiques ou morales, optent pour l’utilisation des panneaux photovoltaïques, thermiques ou aérovoltaïques. Et afin que ces objectifs soient atteints, les collectivités offrent des aides financières ainsi que des subventions lors de l’investissement en énergies renouvelables, non seulement des entreprises, mais aussi des particuliers. En vue de bénéficier de ces aides, il est possible de se renseigner auprès de la mairie, d’une communauté de communes, d’un département ou encore d’une région.

Les aides de l’ANAH

L’ANAH, Agence nationale de l’habitat, peut également accorder des aides installation d’énergies renouvelables lors de la rénovation d’une maison. L’installation des appareils utilisant des énergies renouvelables peut bénéficier d’aides financières et de subventions de la part de l’ANAH. Pour ce faire, il faut suivre certaines conditions. Ainsi, lors de l’envoi de la demande, le logement doit avoir plus de 15 ans. Ensuite, les travaux effectués doivent apporter une amélioration d’au moins 25 % de l’efficacité énergétique du foyer. La demande doit être faite avant que les travaux ne commencent. Les travaux de rénovation doivent-être faits par un professionnel RGE. Puis, les frais de travaux ne doivent pas dépasser les 2 0000 €. Enfin, la présence d’un opérateur-conseiller spécialisé est nécessaire lors des travaux, et un certain niveau de ressources ne doit pas être dépassé.

Les types d’appareils qui bénéficient d’aide                           

Les aides installation d’énergies renouvelables accordées par l’ANAH permettent l’utilisation des panneaux photovoltaïques et des éoliennes, alors que ces appareils ne sont pas éligibles chez certains départements et associations. Pour bénéficier de l’aide de certains fournisseurs et de l’ANAH, vous pouvez utiliser des chauffe-eau solaires et des systèmes solaires. Il est aussi possible de bénéficier d’une TVA à 5,5 % lors de l’achat et de la pose. L’aérovoltaïque est également une solution efficace et peut faire baisser vos dépenses en énergie. Pour l’installation de ce système, vous pourrez recevoir l’aide de la part de l’ANAH et de certaines associations spécialistes en la matière. Et tout comme les chauffe-eau solaires, la TVA est baissée à 5,5 %, non seulement lors de l’achat, mais aussi de la pose.